product
room

Maison close


1000.00 FCFA


($2.00)

Availability:In stock

Quick overview
Nos peurs sont parfois nos plus belles expériences dans le réel.

Number of pages: 88

Downloaded: 0 times

Type:
Qty:
Richard pensait au message qu’il allait donner le dimanche à l’église. La préparation de son texte d’évangélisation lui avait pris toute la semaine sans qu’il n’arrive à trouver une bonne approche. Comprendre Dieu, tel était le thème choisi. Il se passa la main sur la tête d’avant en arrière, puis d’arrière en avant.
A coté de lui, son cousin ne disait rien. Richard était si préoccupé qu’il ne se rendit pas véritablement compte qu’il était en train de traverser la route. Il se retrouva de l’autre côté de la voie.
Il avait plu dans la matinée et le sol était encore parsemé de flaques d’eau. Ils s’arrêtèrent sur le passage piéton — qui était plus un passage moto ici — jaugeant le meilleur chemin à emprunter. Ils se décidèrent enfin, mais la voie choisie passait près de la maison, trop près de cette bâtisse que tout le monde craignait.
Il devait être dix-neuf heures et une lune paresseuse jetait une lumière blafarde sur cette scène. Les deux jeunes hommes se regardèrent, comme pour se donner confiance et s’élancèrent. C’était le seul chemin pratique s’ils voulaient arriver vite chez le tailleur. L’autre possibilité était de faire un détour de
7
plusieurs centaines de mètres, en passant par le sud de tout un pâté de maisons.
« Le couloir de la mort ». Ils avaient ainsi surnommé cette ruelle dans le quartier. Celle-ci s’ouvrait large, béante et nauséeuse, telle une plaie mal cicatrisée sur le visage, malgré les soins. Une ruelle large de cinq mètres et longue de trente. Juste une trentaine de mètres à traverser qui paraissaient une éternité chaque fois que l’on s’y engageait. Aucune lumière. Toutes les bâtisses alentour avaient comme tourné le dos à ce couloir, que très peu de monde empruntait une fois la nuit tombée. Cette sensation étrange, étouffante et réelle, comme si cette partie du monde n’appartenait pas aux vivants.
Un pas après l’autre, avec précaution, Richard, suivit de son cousin, avançait en prenant pour repères le miroitement des dizaines de flaques qui jonchaient la voie. Aucun bruit, aucune âme vivante, l’obscurité clairsemée. Un cimetière ; l’on ne pouvait s’empêcher de penser à cela. Il n’y avait véritablement aucun bruit, comme si le temps et le mouvement s’étaient arrêtés dans cette brèche faite dans l’épaisseur même de la matière de la création. Une angoisse chaude pesait sur chacun de leurs pas, diffusant la
8
chaleur jusqu’aux tempes qui battaient au rythme accéléré du coeur.
Tous ceux qui avaient une fois eu le courage de suivre un film d’horreur connaissent cette sensation. Ce moment d’intense peur contenue, précédant la sortie du monstre. Et puis tout à coup « Vlam », le monstre sortait et la pauvre fille hurlait à s’en casser les poumons tandis que son compagnon se faisait…
— Aaaaah !
Comme s’ils attendaient ce signal, pour enfin se sentir libre. Richard ne sut jamais s’il avait commencé à courir avant d’entendre le « Ah ! » ou si c’était le « Ah ! » fort, long et bien audible qui l’avait fait détaler. Il n’eut même pas le temps de regarder son cousin ou de lui demander si lui aussi avait entendu ce cri horrible ; il détala sans demander son reste. A droite, à gauche, tout droit. Trou d’eau ou pas, il sentait ses pieds toucher à peine le sol. Il courait sur terre et dans sa tête. Fuir, fuir le plus loin possible.

0 Reviews Maison close

Biobibliographie Urbain AMOUSSOU

Consultant pour l’IFDD en matière d’énergies renouvelables et partenaire projet d’entrepreneuriat des jeunes et femmes pour l’OIF, Urbain AMOUSSOU est Ingénieur en Biotechnologies Microbiennes entrepreneur et initiateur de plusieurs projets d’entreprise : Global Biotek (Biotechnologies appliquées), VTech (les innovations en énergie), AL-T (Transport et Logistique) et AGAU Editions dans l’édition papier et numérique.

Il est notamment l’auteur de : Trente ans et toujours entrepreneur, (AGAU Editions, 2018, Lomé-Togo), un livre qui aborde le parcours de l’entrepreneur dans un écosystème plus africain, ainsi que les différentes formes d’entrepreneuriat, les modèles de réussite et les processus de génération de richesse dans une approche startups innovantes.

Il a également publié en 2018, toujours chez AGAU Editions, le premier volet de Les Afropreneurs, qui aborde les différentes idées de projets pour jeunes entrepreneurs, la définition de l’entrepreneuriat allant au-delà d’une simple question de création d’emplois pour aborder le sens plus futuriste consistant en la génération de citoyens prenant en main l’évolution des sociétés africaines par des solutions co-construites et adaptées aux réalités locales.

Conférencier et formateur, il intervient régulièrement dans les milieux professionnels, grand public et universitaires, sur le plus souvent des sujets liées à l’entrepreneuriat des jeunes, les systèmes d’innovation dans l’environnement africain et les nouvelles techniques d’élaboration de projets d’entreprises.

Project Manager de l’incubateur CUBE depuis 2016, il a accompagné plusieurs projets innovants et plusieurs startups africaines dans la définition de leurs stratégies, la levée de fonds et l’implémentation de leur projet.

Sa vie d’écrivain a démarré officiellement en 2016, avec la publication d’un premier recueil de nouvelles (Belle comme la femme d’autrui) aux Editions AWOUDY au Togo, qui sera suivi d’un recueil de poèmes (Divagations poétiques) et d’un roman (La chambre à fétiches) en France. Il a également participé à l’écriture d’une anthologie internationale avec OSIWA au Sénégal (Soaring Africa). L’année 2019 s’annonce comme une année de consécration avec la préparation de plusieurs ouvrages aux sujets divers (entrepreneuriat, essais sur l’économie du développement, les systèmes politiques, des bio-poèmes, des nouvelles…)   

Contact: +228 90 53 51 21 (whatsapp)

Most purchased products