product
room

De la théorie politique


750.00 FCFA


($1.50)

Availability:In stock

Quick overview
Depuis le début des années 90, avec l’avènement du multipartisme, il y eut pas mal d’élections en Afrique. Sur le continent, comme presque partout, ces élections sont souvent précédées et suivies de violences bien que la plupart des participants, observateurs, partis au pouvoir, opposants, démocrates, républicains, socialistes… n’ont semble-t-il qu’un seul objectif : que la démocratie triomphe. 

Number of pages: 50

Downloaded: 0 times

Type:
Qty:
Depuis le début des années 90, avec l’avènement du multipartisme, il y eut pas mal d’élections en Afrique. Sur le continent, comme presque partout, ces élections sont souvent précédées et suivies de violences bien que la plupart des participants, observateurs, partis au pouvoir, opposants, démocrates, républicains, socialistes… n’ont semble-t-il qu’un seul objectif : que la démocratie triomphe. Aujourd’hui quel que soit le camp et les parties en présence, chaque discours, chaque sortie politique est émaillée de termes devenus la norme, élections libres et transparentes, représentation du peuple, liberté d’expression, décentralisation de la gouvernance, pour ne citer que quelques-uns qui paraissent faire partie de l’essence de la démocratie.
Quelques recherches sur « les formes de gouvernement » montrent qu’il y a « des gouvernements démocratiques » et « d’autres qui ne le sont pas ». La tendance est clairement démarquée sur le fait qu’un gouvernement est bon, si et seulement s’il est une démocratie et qu’il y a des élections périodiques qui viennent renouveler ceux qui ont le pouvoir. Dans l’adoption totale de cette assertion, qui jusque-là ne semble être vraie que dans sa définition, les peuples de par le monde, et plus encore en Afrique, se déclarent prêts à mourir pour qu’advienne cette démocratie, haranguée par les nouveaux opposants-aspirants au pouvoir.
Il est malgré tout étrange, en analysant l’histoire, des quelques trente dernières années, de voir que dans tous les micro-états du continent Noir où l’idée de lutte pour la démocratie a été mise en avant pour chasser les « partis au pouvoir », cela a toujours abouti à des conflits ou les successeurs, anciens « opposants », se retrouvent très rapidement non désirables, car le peuple est souvent très difficile à satisfaire. De l’autre côté, paradoxalement, l’un des pays les plus dynamiques du continent est un royaume millénaire, une monarchie constitutionnelle à l’heure actuelle, pour être plus politiquement correct. Toujours est-il, cet État où les dirigeants sont des rois-présidents par le sang a échappé à plusieurs troubles secouant les états africains dont le dernier est le printemps arabe, avec des conséquences qui ont rejailli sur tout le Maghreb, sauf sur le Maroc aurait-on envie de dire. Pour ceux qui diraient que le Maroc connait autant de manifestations populaires que les autres pays du continent africain, nous pouvons croire que si ces manifestations sont, ne serait-ce qu’égales à celles des autres pays, ce qui n’est même pas le cas, le Maroc reste à l’heure actuelle, l’un des états africains les plus stables et respectés à l’étranger.

0 Reviews De la théorie politique

Biobibliographie Urbain AMOUSSOU

Consultant pour l’IFDD en matière d’énergies renouvelables et partenaire projet d’entrepreneuriat des jeunes et femmes pour l’OIF, Urbain AMOUSSOU est Ingénieur en Biotechnologies Microbiennes entrepreneur et initiateur de plusieurs projets d’entreprise : Global Biotek (Biotechnologies appliquées), VTech (les innovations en énergie), AL-T (Transport et Logistique) et AGAU Editions dans l’édition papier et numérique.

Il est notamment l’auteur de : Trente ans et toujours entrepreneur, (AGAU Editions, 2018, Lomé-Togo), un livre qui aborde le parcours de l’entrepreneur dans un écosystème plus africain, ainsi que les différentes formes d’entrepreneuriat, les modèles de réussite et les processus de génération de richesse dans une approche startups innovantes.

Il a également publié en 2018, toujours chez AGAU Editions, le premier volet de Les Afropreneurs, qui aborde les différentes idées de projets pour jeunes entrepreneurs, la définition de l’entrepreneuriat allant au-delà d’une simple question de création d’emplois pour aborder le sens plus futuriste consistant en la génération de citoyens prenant en main l’évolution des sociétés africaines par des solutions co-construites et adaptées aux réalités locales.

Conférencier et formateur, il intervient régulièrement dans les milieux professionnels, grand public et universitaires, sur le plus souvent des sujets liées à l’entrepreneuriat des jeunes, les systèmes d’innovation dans l’environnement africain et les nouvelles techniques d’élaboration de projets d’entreprises.

Project Manager de l’incubateur CUBE depuis 2016, il a accompagné plusieurs projets innovants et plusieurs startups africaines dans la définition de leurs stratégies, la levée de fonds et l’implémentation de leur projet.

Sa vie d’écrivain a démarré officiellement en 2016, avec la publication d’un premier recueil de nouvelles (Belle comme la femme d’autrui) aux Editions AWOUDY au Togo, qui sera suivi d’un recueil de poèmes (Divagations poétiques) et d’un roman (La chambre à fétiches) en France. Il a également participé à l’écriture d’une anthologie internationale avec OSIWA au Sénégal (Soaring Africa). L’année 2019 s’annonce comme une année de consécration avec la préparation de plusieurs ouvrages aux sujets divers (entrepreneuriat, essais sur l’économie du développement, les systèmes politiques, des bio-poèmes, des nouvelles…)   

Contact: +228 90 53 51 21 (whatsapp)

Most purchased products